TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Sables Hurlants : L'aube d'un changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Un vent glacial s'était levé sur la cité endormi de Kappa, survolant à la manière d'un Artikodin les fébriles carcasses d'habitation qui émergeait là, vestiges à demi dévoré par le sable froid.

Kappa était décidément un bien étrange endroit où invitait le jour un brasier incendiaire et la nuit le fantôme d'Omicron a engager une valse au cœur des températures les plus extrêmes, chaque jour, chaque mois, chaque saison et ce depuis des millénaires semblait-il. A dire vrai, Kappa toute entière semblait demeurer immuable, statique et sans possibilité de changement.
Sa situation n'importait peu de toute manière, seule ses richesses lui permettait d'attiser le regard de grande Cité qui, sous le couvert d'une humanité vertueuse, pillait les minerais et autres ressources en échange d'un peu de vivre. Cependant, grouillant là à l'ombre des bâtisses, la vie aussi dure soit-elle rampait, s'élevait, et éclatait au grand jour dans une envolée chaotique. L'Anarchie était la reine de ces terres, les conflits monnaie courante, mais tant qu'il avait de la vie, Kappa pourrait grandir et déployer ses ailes afin d'affronter ce monde tout crocs dehors. C'est sans doute pour tendre vers ce but commun qu'autant de gang virent le jour au sein même de la cité, livrant bien des combats afin d'asseoir son hégémonie sur Kappa tout entier...
Aussi ce monde désertique fut soumit à bien des politiques, vit ses entrailles plus d'une fois déchirés par ses propres organes, courba l’échine face aux caresses de ses voisins, et finit par se laisser museler et étrangler par le collier que Sigma et les autres lui avait passé.
Aujourd'hui Kappa avait été amputé de ses ailes, incapable de progresser sans la tutelle de ceux qui la nourrissait, et bien que cette situation apportait une certaine stabilité au pays, elle divisait ses habitants avec violence. C'est donc dans ce monde éviscéré que se glissa l'un des fléau d'Omega, se faufilant au plus profond de ses entrailles afin de faire partie à part entière de l'environnement, un organe plus qu'utile, voire indispensable à la survie du corps de Kappa.

Lyssa était arrivé aux portes de Kappa il y a de cela quelques années déjà. Toute jeune adulte lachée en plein désert sous les ordres de son organisation, elle avait dû se forger bien des contacts, subir la faim, la soif, feindre la comédie plus d'une fois avant de parvenir à infiltrer la Citée qui, soigneusement dissimulée, n'accueillait que très peu d'étranger. Hélas il n'avait s'agit là que de l'aube d'une mission longue et périlleuse. Les amitiés tissées ne préservait pas toujours à protéger de la violence et de la peur des étrangers, aussi il fallut prouver sa valeur, encaisser les attaques aux détours de ruelles, panser toute ses cicatrices et continuer à marcher tête et queue haute au travers de la ville avant de finalement intégrer le gang des Sables Hurlants, une organisation sans grande prétention qui n'en menait pas large face aux griffes des autres. Mais bon, elle n'avait pas vraiment eut le choix, c'était le seul qui avait accepté sa nature d'étrangère, et au vu des conditions, Lyssa n'avait pu se permettre de jouer les fines bouches.

-Tu t'en sors Morveuse ?

Une voix venait d'arracher la désormais meneuse du gang à ses pensées, la poussant à détacher son regard des papiers et armes qui trônait sur sa table pour affronter celui de cet homme adossé au chambranle de la porte et lui accordait un sourire malicieux, presque dangereux. Alors, c'est d'un geste vif que la belle se saisit d'une boule de papier et visa le visage de cet intrus qui l'attrapa au vol dans un rire caractéristique. Cependant, avant même qu'il ne s'en rende totalement compte, le moufouette de son supérieur venait de se jeter sur lui pour le plaquer au sol avec force.
Lyssa se redressa donc et progressa d'une démarche mi-féline, mi-impérieuse jusqu'au corps étendu d'un Altaïr immobile, connaissant trop bien le caractère du moufouette pour oser se débattre, de peur d'empester toute la journée. Cependant, et contre toute attente, Lyssa vint s'accroupir à ses côtés et poussa un long soupire, visiblement désespéré :

-La nuit va être longue Courtepaille... Apporte moi quelque chose à manger et ramène tes fesses, nous avons de la paperasse à faire. Beaucoup de paperasse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sables Hurlants : L'aube d'un changement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changement de tapisseries
» Changement de msn
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Une bataille à l'aube...
» Changement dans la diplomatie haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Pleiku, l'origine des légendes :: Kappa :: Cité de Kappa-