TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Club Med

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mercenaire

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
D'un geste de la main, le jeune homme dégagea une mèche de cheveux trempée qui lui barrait le visage et le gênait pour avancer. Il leva les yeux vers le ciel, d'un gris plombé, presque noir, qui déversait sur eux depuis des jours de l'eau, sans discontinuer. Ses espoirs de voir une journée de soleil qui les aiderait dans leurs efforts s’évanouirent aussi vite qu'ils étaient venus. Après une énième injure contre le climat, il reparti en trottinant vers la rivière.

Cette dernière, si elle avait un jour été paisible et calme, était depuis des semaines un torrent furieux, grondant, qui charriait dans son sillage enflé des troncs d'arbres déracinés et des rochers que le courant déplaçait. Parfois, scène plus macabre, quelques corps passaient à la surface de l'eau, ou du moins ce qu'il restait d'eux. Des carcasses livides, détrempées, se laissant aller au gré du courant. Si Thelos et les soldaient avaient les tripes assez endurcies pour se contenter d'un masque neutre, les quelques ingénieurs et les ouvriers qu'ils supervisaient et à qui il prêtait main-forte, eux, vivaient beaucoup moins bien le passage d'un humain mort noyé. Néanmoins, leur petite troupe continuait de travailler bravement. D'autres comme eux avaient une tache identique à la leur, à savoir construire des digues qui devaient consolider l'ensemble du parcours de la rivière de Sigma, mais ils étaient le maillon le plus important de la chaine : le tout premier. C'était eux qui étaient présentement au pied de la montagne depuis laquelle la rivière qui prenait sa source en Zeta, et qui devait endiguer les flots les plus furieux du territoire de Sigma.

Pourquoi lui, précisément, se salissait les bottes au même endroit que tous ces gens était encore une question qu'il se reposait. Quand la Grand Argentière lui avait proposé ce job en échange du paiement des frais de surveillance supplémentaire que demandait Orion, il avait naturellement dit oui. Le poste d'ouvrier sur le terrain lui semblait pas si dégueulasse. Salissant, certes, et plus d'une fois Pureté avait râlé de trouver de la boue dans sa chambre. Ca valait malgré tout le coup car il manquait encore cruellement de notoriété à Sigma auprès des officiels, et ne se leurrait pas vraiment quant à l'avenir de son boulot en tant que mercenaire. Ca allait forcément amener des tensions avec les forces de Sigma, des suspicions au moins. Et le meilleur moyen de leur couper l'herbe sous le pied restait de bosser pour eux avant tout.

Rapidement, toutefois, Thelos avait pris la tête de leur troupe afin d'apporter une bien meilleure coordination, ainsi qu'une meilleure exploitation des capacités des Pokemon que Sigma leur avait confiés, en plus des siens bien entendu. Le grade officiel qui allait avec avait suivi, et si la première semaine le Stratège avait été simple ouvrier trimant comme les autres, maintenant, au moins, il disposait d'un bien meilleur poste, et de ce qui allait avec. Cela faisait une autre semaine qu'il dirigeait, donc, et jusqu'ici, tout se passait bien. Il n'y avait pas de raisons que ça change, pas vrai ?

_________________

-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar

- C'est bon, capitaine, tout est en place et tout le monde est prêt à commencer!

Thelos fit un petit sourire au soldat qui venait de lui rapporter la nouvelle et quitta leur petit campement de fortune, où il réfléchissait au meilleur moyen d'utiliser les Pokemon pour les plans qu'avaient prévus les deux ingénieurs avec eux. En compagnie de six soldats, d'une dizaine d'ouvriers et de deux chariots d'énormes pieux en bois, ils constituaient la petite troupe avec laquelle il travaillait depuis maintenant deux semaines à des petits ouvrages. Mais aujourd'hui, la grosse œuvre allait pouvoir commencer.

- J'y vais. Positionnez vous chacun sur une berge pour rejoindre vos différentes équipes, faites moi signe quand tout est ok pour vous et on se lance.

Sans discuter ses ordres ni vraiment montrer de respect particulier pour un militaire, étranger de surcroit, les deux ingénieurs rejoignirent leur poste. Thelos les suivit, se posant en haut d'une colline pour englober tout la scène du regard. Les humains et les pieux étaient équitablement répartis sur chaque rive, mais de son côté, il y avait Nyx et Zeus tandis qu'en face, il avait Talos et Oceanos. Qui plus est, sous le commandement des soldats, de chaque côté deux Castorno se tenaient prêts à suivre le plan, relativement simple d'ailleurs. Nyx et Talos transportaient les pieux grâce à leurs pouvoirs psychiques, tandis qu'Oceanos et Zeus les enfonçaient dans le sol grâce à leur force colossale. Chaque pieu avait auparavant été creusé de deux trous, dans lesquels les ouvriers avaient pour tache de faire passer de très longues planches, courtes mais épaisses, qui serviraient elles aussi de renfort à la terre et la boue que les Castorno avaient pour mission d'apporter sur l'ensemble. Ce n'était clairement pas les digues les plus solides qui soient, mais la Cité devaient pallier très vite au problème et n'avait pas vraiment le temps ni les fonds de commander des pierres taillées pour toutes ses rivières. Ca allait devoir marcher, coute que coute.

Quand chacun des ingénieur lui fit un petit signe, le mercenaire maintenant au service de l'armée Sigmienne mit ses mains en porte voix afin de couvrir le bruit assourdissant de l'eau torrentielle et cria l'ordre du départ. Tout ce petit monde se mit en branle, sans hésiter, dans le calme et l'efficacité. Ses Pokemon entamaient la danse, conscients qu'ils allaient devoir faire face à une rude journée, mais chacun ici savait que de toutes façons, on en reviendrait épuisés et sales. Personne ne se ménageait, donc, et comme les soldats qui donnaient eux aussi un coup de main aux ouvriers, le Stratège se préparait à faire de même...avant que tout ses sens de guerrier le mettent en alarme, une seconde trop tard. A cause de la pluie, sans doute ? Quoiqu'il en soit, Thelos eut à peine le temps de plonger vers l'avant. La flèche rata son dos, se ficha dans le gras de son épaule et le chaos se déchaina.

_________________

-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Thelos senti nettement un corps étranger lui traverser l'épaule, quasi instantanément suivi d'une douleur vive qui irradiait de la zone touchée. Allongé dans la boue, a l'abri grâce a la colline, il poussa un grognement de douleur, brisa la pointe de la flèche d'un coup sec et dut se faire violence pour ne pas arracher le trait de son corps. Il savait que ça allait clairement l'handicaper pendant le combat, pourtant, c'était beaucoup moins grave de devoir manier son sabre à une main que d'avoir une telle hémorragie. Au moins le bois allait contenir le sang qui sortait lentement en flots épais.

De là où il était, il pouvait voir les soldats et les ouvriers paniquer et se mettre à l'abri derrière les charriots qui transportaient le matériel tandis que derrière lui, les cris de guerre de plusieurs hommes retentissaient. Surement leurs assaillants. Oceanos lui plongea dans la rivière pour rejoindre son maitre tandis que Talos flottait au dessus du sol rapidement, son corps d'acier totalement insensible à d'éventuels flèches humaines. Nyx et Zeus furent toutefois les plus rapidement près de leur maitre, la félidée couchée sur le sol, le poil hérissé, tandis que le gros gorille essayait en vain de se mettre à couvert lui aussi. Avec sa masse et sa couleur jaune vif, ça aurait pu être comique si jamais ils n'étaient pas en train de se prendre une attaque venue de nulle part sur le coin de la figure. Et cette fois, ce n'était clairement pas un de ses exercices d'école. Alors après une longue inspiration et avoir dégainé son katana, Thelos se redressa d'un bond.

- Zeus, Mur Lumière!

Alors qu'il embrassait l'ensemble de la scène du regard, son Pokemon se redressa à son tour, paumes tendues vers l'avant. Un mur d'énergie se matérialisa devant eux, sur lequel vint s'écraser une nouvelle flèche, sans faire plus de dégâts. Et au moins ainsi, il pouvait voir ce qu'il était en train de se passer. Sept hommes, dépenaillés et brandissant des armes diverses, hétéroclites, leur fonçaient dessus tandis qu'un huitième était occupé à essayer de bander un arc pour tirer à nouveau. Pour couronner le tout, un énorme Crocorible et deux Escroco étaient quasiment sur eux. Réagissant au quart de tour, le Stratège haussa la voix et détala vers l'arrière pour rejoindre au plus vite le reste de ses Pokemon.

- En arrière, dépechez vous ! On se déploie autour du chariots. Zeus, monte dedans et contente toi de couvrir les autres avec des Mur Lumière.

D'un geste fluide et rapide, il piocha deux Pokeball parmi celles à sa ceinture et les ouvrit sèchement pour faire apparaître Pallas et Briarée autour de lui. Les deux Pokemon virent rapidement pourquoi ils avaient été appelés au combat, tandis qu'Oceanos émergeaient de l'eau et que Talos finissait de léviter au dessus du chariot, à côté de Zeus. Prenant une dernière inspiration avant de se lancer, le Stratège dit tout bas, pour lui bien plus que pour les autres :

- Ok, en piste.


_________________

-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
La bataille faisait rage. Le mercenaire, devenu souffle écarlate, fit glisser le cimeterre ébréché de son opposant le long de l'acier trempé de son katana, et se fendit pour lui asséner un méchant coup de coude en plein dans le nez. Dans un craquement sec et un jaillisement de sang, l'homme en face de lui recula, étourdi, et porta naturellement sa main à son visage. Presque avec surprise. Immédiatement, Thelos avança encore d'un pas, saisit son katana à deux mains et le fit virevolter dans une tranche sèche et propre qui ouvrit les chairs fragiles de la gorge. Un deuxième jaillissement de sang, intense et bref. Puis l'homme s'effondra.

Soudainnement, un violent déplacement d'air dans le dos du mercenaire suivit d'un violent impact le fit se retourner, les yeux écarquillés par une telle brutalité si près de lui. Un des bandits se tenait derrière lui, au sol, le corps empalé grossièrement par un énorme pieu en bois, de ceux dont ils devaient se servir pour ériger le barrage. Son regard se porta sur le sommet du chariot, où Zeus tronait. Deux flèches, plantées dans sa jambe et son poignet, dépassaient de son épaisse fourrure mais bien plus étaient arrêtées net au sol, devant le mur violet et miroitant érigé autour de lui. Le colosse saisit donc un deuxième pieu et recommença à bombarder le camp adverse en poussant des rugissements bestiaux. Rapidement, entre ça et les Pokemon du Stratège qui luttaient côte à côte aux côtés des gardes de Sigma, le chaos commença à se répandre parmi la troupe déjà bien désorganisée de base. Leur effet de surprise avait marché, clairement, et plusieurs des membres de leur petit convoi gisaient au sol dans des grimaces exagérées par la violence de leur mort. Mais en contrepartie, la réorganisation rapide menée par le Stratège qui avait commandé les troupes, en faisant tampon une bonne minute avec ses Pokemon, avait su changer la donne et refaire basculer l'avantage dans leur camp. Maintenant, les hommes de Kappa ou en tous cas ce qui y ressemblait fortement étaient sous la pression des soldats et des Pokemon de Thelos. Les leurs avaient été vaincus par Nyx, Oceanos et Talos, qui maintenant se reposaient derrière le chariot. Océanos était le plus blessé mais comparé aux crocodiles morts, ce n'était pas grand-chose.

Finalement, la détermination se brisa comme souvent. Un mort de plus, et puis ils commencèrent à fuir, tous, sans le moindre ordre. Sans attendre, le mercenaire tendit le bras dans une direction, et tourna légèrement la tête pour transmettre ses ordres.

- Vous et vous, sur la gauche ! Vous deux, sur la droite ! Coupez leur la route, je ne veux pas qu'ils s'échappent!

Puis lui même s'engagea à la poursuite du dernier, Pallas sur ses talons. Celui-là, il était pour lui.


_________________

-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Club Med
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Nashville - Rappel du Club École -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Pleiku, l'origine des légendes :: Sigma :: Rivière Purifiée-