TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Mettre ses baignades à profit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar



Mettre ses baignades à profit
20 Mars 3597

L'air de rien, à force de marcher sans discontinuer, nous avions un peu d'avance sur le planing qu'on nous avait imposé. Certes passer par le long tunnel qui reliait la jungle sauvage de Phi aux froides étendues glacées d'Omicron ne se franchirait pas en eux ou trois jours, mais traverser la jungle était plus simple que ce que j'avais pensé. Les différences avec la forêt qui m'avait vu naitre n'étaient pas énormes et donc, en arrivant devant cet endroit, devant ces chutes d'eau magnifiques qui ruisselaient sur les rochers sans discontinuer je trouvais l'endroit magnifique au point d'avouer à mon Lucario que nous avions mérité une pause ; une pause d'au moins une bonne journée pour que nous puissions reprendre un petit peu nos entrainements et mettre à profit ce que nous venions d'acheter à Phi.
Le camp dressé, le feu préparé, mon premier pokémon allait nous chercher une petite réserve de bois sec et de pierres tandis que, déjà, je faisais sortir les deux premiers pokémons que je voudrai entrainer : Goupix et Laporeille. Je voulais commencer par finir de perfectionner les tout derniers mouvements de ma lapine avant de passer à Ectoplasma, lui aussi pour ses dernières attaques et enfin nous parlerions de nos nouvelles têtes tout fraichement évoluées...

Bien sûr, et je le savais avant de partir, Goupix serait au centre de tous les premiers entrainements, juste parce qu'il était celui que j'avais le plus laissé de côté ces derniers mois et que, au final, il se retrouvait un petit peu derrière le reste de la bande et qu'il lui fallait une poignée de nouvelles attaques pour que, comme avec les autres, je puisse compter sur lui en toute situation. L''endroit était d'ailleurs particulièrement bien choisis pour entrainer des attaques de type Feu, comme il faisait particulièrement humide ici il y avait très peu de risques que j'embrase la moitié de la jungle !..
Nous allions donc commencer tout en douceur, par une attaque qui n'était que l'évolution logique de sa Flammèche, et qui s’appelait Rebondifeu. Si il arrivait à concentrer ses flammes sous forme de sphère et la faire exploser au contact, ses dégâts seraient bien plus importants et, de surcroit, il réussirait même à toucher plusieurs adversaires différents si la situation s'y prêtait !

Une bonne remise à l'étrier pour mon petit renard mais par contre, pour Laporeille, nous étions déjà à un autre niveau et sa nouvelle attaque ne serait pas facile à sortir... On parlait de Vœu Soin, une technique dangereuse, au même titre qu'un Tout ou Rien que nous avions dut travailler avec Riolu à l'époque mais qui avait plutôt un but de soutien et de travail d'équipe. Il s'agissait de sacrifier une partie voir toute ses forces pour rendre celles d'un allié blessé... Nous parlions là d'une technique ultime, la meilleure que ne pourrait jamais réussir à maîtriser une Laporeille et nous n'avions qu'assez peu de bases pour nous en inspirer. J'étais certaine qu'elle en était capable cependant, comprenez moi bien, elle m'avait prouvé plusieurs fois déjà que ma confiance en elle était bien placée, mais là c'était quelque chose de nouveau, de difficile, et de dangereux alors nous allions prendre le temps qu'il nous faudrait...
Elle commença par s'assoir, en tailleur, sous un des flux de la cascade qui s'échouait ici et elle devait commencer par travailler sa concentration. Comme un maître zen, elle devait travailler sur elle même et découvrir un moyen de rajouter un effet guérisseur à son Relais déjà maîtrisé... Je ne pouvais pas l'aider, et si j'avais put, je n'aurais pas voulu ; de mon point de vue il était très important qu'elle réussisse à trouver seule comment franchir ce dernier pas qui ferait d'elle l'une de mes meilleure pokémon.

Je la laissais seule réfléchir alors que Goupix avait compris mes premières instructions et commençait à travailler en crachant au dessus de la surface de ce petit lac des gerbes de flammes de plus en plus denses. Lui je pouvais l'aider, ne serai-ce que par mes conseils, et le fait est qu'il essayait d'aller trop vite ; je lui demandais donc de prendre son temps, d'accumuler les brases dans sa bouche ou dans sa gorge ignifugés avant de les cracher pour que son attaque prenne plus l'apparence que nous voulions lui donner. Ça fonctionnait plutôt bien puisque, après dix ou vingt minutes d'essais enchainés, nous avions déjà une jolie boule de feu qui sortait d'entre les crocs de ma petite boule de poile rousse pour aller mourir sur la surface de l'eau en dégageant un petit peu de vapeur.
Un premier bon point, il ne restait plus qu'à en doser la puissance et le côté "explosif" mais pour ça rien de plus à faire que de travailler, encore un petit peu plus longtemps pour que la force des flammes vienne de la maitrise du mouvement, que ça soit presque inclus dans des réflexes... Nous sacrifions presque une heure donc sur l'hôtel du perfectionnement pour que cette boule de feu parte plus vite, frappe plus fort, et soit tellement plus condensées qu'elle semblait se replier légèrement sur elle même avant d'exploser à chaque fois dans une petite détonation sonore - comme celle d'un feu d'artifice - en projetant des braises partout dans les environs. Avec un petit adversaire pour être certain que cette technique soit au point nous serions vraiment au summum de la perfection et, l'un dans l'autre, voilà que mon petit pokémon feu était de nouveau rentré dans le système. Après une petite pause il serait temps de passer aux choses plus sérieuses.

En parlant de choses sérieuses, je retournais auprès de Laporeille qui n'avait pas bougé d'un cil. Trempée jusqu'aux os par la cascade qui ne s'était pas arrêtée pour elle, elle était plongée dans une concentration parfaite, proche de la transe et ce depuis près d’une heure et demie, mais ce n'était pas ça qui me laissa sans voix... On pouvait voir son énergie, le fruit de sa méditation, même moi je la voyais à l’œil nu, une aura claire et fine, toute blanche et pure qui faisait reluire eau qui lui tombait dessus ou celle, plus écumeuse qui s'échouait au pied de son rocher. D'ailleurs, sur sa pierre, la mousse épaisse qui s'était naturellement laissé poussé depuis des années semblait bouger, non : elle poussait ! En contact avec l'énergie vitale de mon pokémon, celle qu'il était prêt à sacrifier la végétation elle même régissait et s'épanouissait. En un mot : elle avait réussis, elle avait trouvé seule la voie qu'il fallait pour maîtriser son dernier mouvement et nous n'avions plus qu'à entrainer les derniers détails, à combiner cette effort et cette énergie avec un Relais pour qu'elle réussis à restituer les forces perdues d'un partenaire.
Vous ne serrez pas surpris d'apprendre que je choisissais Lucario pour l'aider dans cette phase, juste parce que ces deux là fonctionnaient en parfaite symbiose, presque aussi bien que Lucario et moi, et que j'étais certaine que ça ferait avancer les choses plus vite. Il fallut une poignée d'essais, environ vingt à trente minutes supplémentaires pour une technique maîtrisée et me mettre les larmes au bord des yeux... J'étais heureuse que l'on en soit là, que mon amie ait tellement réussi à progresser en solitaire... Aujourd’hui elle était plus belle et plus forte que jamais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mettre ses baignades à profit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» [QUESTION]Comment mettre un livre d'or en php?[réglé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Pleiku, l'origine des légendes :: Phi :: Les Chutes Hypnotiques-