TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Lueur de désespoir [ACHAT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar



Lueur d'espoir

With
Nobody

Le temps était passé depuis ma dernière visite dans ma belle cité. Alors que j'étais partie en quête de nouveaux compagnons, j'avais également vidé mon stock d'objet. Il aurait donc fallu que je me rende immédiatement à Sigma pour remédier à ce soucis, histoire de continuer mon aventure tranquillement. Et pour tout dire, j'y étais allée, accompagnée de ma tendre Ambriel. Mais ne ne sommes guère rester. Et pour cause.


Nous venions juste d'entrer dans la ville, lorsque nous avons entendu la nouvelle. Au début, je ne souhaitais le croire, ne pouvait même l'imaginer, l'appréhender. Cela ne pouvait être réalité. Ma petite lionne n'avait pas compris, ma réaction ou ce qui l'avait déclenché. Toujours était-il que j'avais fait demi-tour, les larmes aux yeux. Pour ne plus remettre les pieds sur les routes pavés pendant quelques semaines.


Les temps était passé. Et pourtant, il me semblait encore que c'était hier que j'avais fui mes responsabilités. La honte me couvrait de part en part et je n'osais relever la tête. Après tout, je n'avais que ce que je méritais. Le brouhaha de la ville me semblait lointain, alors que j'avançais au milieu de la foule. La présence d'Ambriel était d'un grand soutien et je doutais d'avoir eu la force de revenir si elle n'avait pas été là.


Je m'étais installée un peu à droite ou à gauche, bougeant sans cesse une fois que ma peine devenait bien trop lourde à supporter. Je ne pouvais me résoudre à y croire, malgré ce que j'avais vu. Parfois, quand je me perdais dans mes réflexions et mes pleures, je me demandais bien pourquoi tout cela m'attristait même. Après tout, ma vie n'avait été qu'un enfer là-bas. Et au final, je ne savais pratiquement rien de ce qui était arrivé. Et pourtant, je ne pouvais arrêter le flot de larme et mon coeur de saigner.


Si j'avais parlé à des gens de ma condition, je n'avais nul doute qu'ils m'auraient conseillés de prendre mon courage à deux mains et d'aller voir exactement ce qui était arrivé. De me renseigner. De parler et de rencontrer. Mais je ne pouvais me résoudre. En parler serait considéré que c'était réel. Une chose que je ne pouvais admettre.


Mes compagnes avaient tentés de me soutenir comme elles pouvaient, bien qu'elles n'avaient pas compris la raison de mon chagrin. Et moi non plus, d'ailleurs. Le fait que cela me touche autant était étrange et inattendu. Si on me l'avait dit un jour, j'aurais ris tout simplement. Je ne l'aurais pas cru, tout comme je ne pouvais le croire maintenant.

Je m'arrêtais à la première boutique de vêtement croisée. Pas la plus riche, la plus somptueuse. Et tant mieux. Je n'avais pas besoin de me faire remarquer, au contraire. Je voulais me fondre dans la foule autant que possible. Aussi achetais-je une cape simple, avec une capuche. Blanche, pour ne pas changer.


Les semaines étaient passées. Je me sentais un peu mieux, quoique toujours un peu secouée. Etrange. Je ne parvenais pas réellement à mettre un nom sur mes sentiments. Mais je savais qu'il était temps maintenant. De revenir à ma vie d'avant, un minimum. De revenir à la vie, tout simplement.


Puis, dans une boutique tout aussi modeste, j'achetais le plus simple des cahiers à dessin. Les pages blanches étaient prêtes à l'action. Je prenais également un crayon de bois avant de sortir dans la rue. Il ne me restait que deux choses à faire dans cette ville. Je me dirigeais vers la même boutique que j'avais déjà visité, deux ou trois mois auparavant.

Sous ma nouvelle cape, le vendeur ne me reconnue pas. L'aurait-il fait de toute manière ? Rien n'était moins sûr. Mais je préférais prendre mes précautions. Je ne voulais pas que mon retour soit divulgué aux mauvaises personnes.

"-Puis-je vous aider ? "
" -Mettez moi deux Pokéballs et une Superball s'il vous plait."

J'achetais la même quantité qu'avant. Cela me semblait raisonnable. Il me resterait de quoi acheter un peu de nourriture et peut-être une bonne nuit, plus tard. Dans une autre ville.

Puis, une fois dehors, je me dirigeais vers mon ancien quartier. Ambriel était sur mes talons, toute proche pour m'offrir son réconfort et son soutien. Mais arrivées à destination, je ne la voyais plus. Je ne voyais que les cendres, les restes calcinés d'une vie passée. Ma maison, celle où j'avais grandi. Où j'avais souffert. Où j'avais pleuré. Où j'avais ris. Où j'avais eu de l'espoir.

Tout était détruit, méconnaissable. J'entendais les passants parler. La raison de l'accident n'était pas réellement connue. Et à vrai dire, je m'en fichais. Seul le résultat comptait pour moi. Plus de maison. Plus de mère. Je n'avais plus rien ici. Le reste de la famille, si ils se souvenaient encore de moi, ne voudrait surement pas me voir. Il n'y avait plus rien pour moi. Je devais partir.



_________________

Sing in cadetblue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fnaf-era.forumactif.org/#
 
Lueur de désespoir [ACHAT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Achat d'or sur un site tiers, ATTENTION !!!
» Lueur d'espoir!
» Achat de provisions pour un long voyage
» [ACHAT] Codeur php
» [Achat] Rare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Pleiku, l'origine des légendes :: Sigma :: Cité de Sigma-