TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Mercenariat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar

Loknolok



Fiche d'identité.



Shibazaki Kenjirou-Zankyou no Terror

Prénom : Loknolok.
Âge : 24 ans.
Lieu de naissance : Adamas.
Ville de départ : Omicron.
Allégeance : Apatride.
Groupe : Criminel.
Starter : Caninos.




Ton Caractère



Un fort mental, c'est le strict minimum pour survivre dans une contrée de glace, surtout lorsque l'on vient d'Adamas. Loknolok était un homme méfiant et plutôt solitaire, le travail d'équipe, l'amitié, la famille ce n'était vraiment pas son truc. Brusque, assez franc et peu enclin aux manières et à la politesse le mercenaire ne faisait pas dans la dentelle et dans le subtil, on le disait souvent un peu bestial, tant dans sa façon d'être que dans sa façon de combattre. Le combat, ce n'était pas une tâche pour le mâle, au contraire, c'était avec plaisir qu'il se battait et s'entrainait, c'était la seule façon qu'il avait trouvé pour cesser de penser, penser trop à des questions qui n'avaient aucune réponse concrète. L'argent ne l'intéressait guère, il appréciait en avoir un fond pour survivre mais il n’espérait pas remplir une salle de pièce d'or où il pourrait nager, c'était idiot. Non, il n'était pas cupide ni même avare, Loknolok avait choisit la voie du mercenariat pour se battre, devenir plus puissant, explorer, assouvir sa curiosité (car oui, curieux il l'était, et pas qu'un peu) mais surtout pour évoluer. Adamas était un charmant endroit mais là bas les gens étaient assez fermés et peu enclin à s'ouvrir, quel dommage, ce peuple était si grand et il s’affaiblissait en se renfermant sur lui même, sans essayer les choses extérieures. Malgré son amour pour le combat, le garçon ne s'était jamais vraiment sentit à sa place à Adamas, pourtant il excellait aux armes et avait la carrure pour se fondre dans la masse, mais il ressentait un vide dans ce village. C'est pourquoi cet être à moitié sauvage et guerrier avait prit la route, pour ne plus ressentir de vide, pour peut être enfin trouver un objectif qui lui permettrait de faire quelque chose de sa vie.



Ton physique.



Le mercenaire avait un gabarit fait pour le métier, c'était un grand gaillard d'1 métre 90 pour une masse d'à peu prés 80 kilogrammes (allez trouver une balance à Adamas vous.) Une force de la nature en bref, pas étonnant quand on grandit dans un village où les faits d'armes et les combats sont une fierté. Si faut le muscle solide et robuste pour survivre à Omicron il doit être explosif et endurant pour ne pas être la risée d'Adamas, c'est grâce à cette musculature que le barbu pouvait voyager sans avoir à s'arrêter sans cesse.

Au sommet de ce vaillant corps tombent un sombre voile de cheveux ébènes, mi longs. Cette chevelure couvre les côtés d'un visage anguleux se terminant par une barbe et une moustache de la même teinte que la couronne de poils sombres. Au milieu de cette face se luisent deux orbes vertes émeraudes, parfaitement mises en valeur par le teint assez mat de l'homme et la pâleur du décor Omicronien (Omicronais ?)

Le gaillard revêt une peau de Kaimorse en guise de cape, se servant de la mâchoire du pokémon comme d'une capuche. Sous cet habit se trouve un manteau sombre assez long que le mercenaire a trouvé lors d'un séjour à Omicron, un vêtement plus "habituel" qui permet d'avoir la paix lors de séjours prolongés parmi la civilisation. Son buffet est protégé par une armure en fourrure de Mamochon tout comme ses jambes et ses pieds, protégés par un pantalon et des bottes de la même espèce. Le voyageur a pour sac un simple contenant en peau et porte à la ceinture deux belles armes: une hache à une main et une épée d'acier fait Adamas, des armes de haute qualité en bref.  



Ton histoire.


L'histoire est assez banale mais puisqu'il faut la raconter allons-y. Loknolok est né à Adamas, en décembre. Son enfance a été normale, du moins pour un enfant Adamasien, son père lui a appris les rudiments de la chasse, la pêche, la cuisine, du pugilat ainsi que du maniement des armes et sa mère lui a appris la lecture, l'observation, l'écoute et la compréhension ou du moins essayer de comprendre les choses afin qu'il ne soit pas "un complet écervelé comme ce village a l'habitude d'en voir" disait-elle. Écervelé... Loknolok ne l'était pas. Là où tous se battaient afin de prouver leur force et d'être considéré et respecté au village, lui s'entrainait seul afin de pouvoir survivre et pour pouvoir assouvir sa soif de combat: plus l'adversaire était fort et plus la sensation restait, ce moment où on ne pensait plus à rien sauf à blesser, tuer et survivre, cette étincelle de vie qui permettait de stopper un flux de questions sans réponses qui traversait souvent l'esprit du barbu, déjà enfant.

En grandissant les questions étaient toujours là, surtout celle ci: "Dans quel but vit-on ? Pourquoi vivre et tenter de construire des choses quand on sait que notre temps est compté ?" Malgré des lectures et quelques bribes de réponses, cette interrogation n'a jamais cessé c'est pourquoi le garçon avait décidé de partir, pour trouver quel style de vie lui plairait le plus et pourquoi il vivait. Il avait avertit ses parents, et là où son père avait piqué une colère et défié l'enfant devenu homme sa mère avait compris. Défié, oui il y avait eu un combat entre père et fils, ce dernier avait été assez violent et rude, le bougre de paternel était un des plus puissants guerriers d'Adamas et ce n'était pas pour rien ! Enfin, Loknolok ne savait même pas si il aurait pu gagner puisque le combat avait été interrompu par sa mère. Le garçon pouvait partir et renier ses origines si il le souhaitait, mais plus jamais il ne pourrait se prétendre Aamasien, c'était la condition et il l'avait acceptée. Ainsi tel un nouveau né l'homme commençait sa vie, sans être emprisonné par des coutumes et une culture qu'il n’avait pas choisit, plus ou moins libre de prendre ce qu'il voulait. Il commença par faire quelques boulots qu'il avait trouvé à Omicron, la capitale, et ce ne fut pas facile d'en trouver car le garçon effrayait la populace ! Puis il finit par choisir d'être mercenaire, ce n'était pas le plus paisible ou le plus rentable des métiers mais grâce à ça il pouvait monnayer sa survie et surtout se battre et voyager !

Il n'avait jamais vraiment quitté Omicron, sauf une fois où il s'était aventuré dans les montagnes à l'est d'Adamas, il était probablement sortit du pays-frigo puisqu'il avait trouvé un pokémon qui était devenu son partenaire, un Caninos. Lors de leurs rencontre la créature était encore un bébé, orphelin puisque le corps de sa mère ainsi que celui de sa fratrie gisaient à côté, la femelle alpha n'avait d'ailleurs plus de fourrure. Ces corps auraient fait un bon stock de nourriture mais Loknolok avait décidé d'enterré la famille de son nouveau partenaire, comme un pacte, comme si il voulait prouvé au Caninos qu'il pouvait compter sur lui. Silver, c'est ainsi que le mercenaire avait décidé d'appeler son acolyte.

Quatre ans plus tard, à ses 24 ans, Loknolok est toujours à Omicron, Silver a bien grandit et commence à devenir un puissant pokémon et tous commencent enfin à projeter de bouger, ils veulent trouver un but, quelque chose qui pourrait remplir leur vie, à Omicron ou pourquoi pas ailleurs...



Et vous ?


Prénom : (Facultatif)
Âge : 17 17 17 17 17 ANS.
Des remarques ?
Que pensez vous du forum ? Je ne pense pas.
Qu'êtes-vous ? Un singe. (monkey)


(c) Gnuh de Never Utopia.

_________________
T-Card
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Juste pour signaler que c'est enfin fini. o/

_________________
T-Card
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai envie de dire... ENFIN ! è_é

Bref je te valide pour la seconde fois cher ami, en espérant que ton aventure te plaise sur le forum et que tu puisses manger beaucoup de lapins. N'oublie pas de faire ta T-CARD (obligatoire si tu veux RP) et de la mettre en signature.

Bon jeu et good luck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mercenariat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Présentation du personnage :: Présentation de votre personnage :: Présentations validées-