TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Le papa pingouin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Avez vous vraiment eu une bonne idée de vous promener dehors, en plein 7 Décembre ? Je ne pourrais que vous rappeler le froid piquant et vif que transporte le vent, je ne pourrais que vous rappeler l'extrémité de vos oreilles et de votre nez qui vous brule en permanence. Sans parler des dangers plus sérieux comme les congères, les engelures, les prédateurs affamés qui n'hésitent pas à attaquer les humains, les… Je pense que vous avez compris l'idée.

Mais quelque part, vous n'auriez pas pu vous désengager de vos responsabilités. Si vous vous trouvez a l'autre bout de votre pays (c'est à dire a trois ou quatre jours de marche de votre Cité), ce n'est pas par hasard. Maintenant que vous vous êtes nouvellement engagé dans l'armée d'Omicron, il va falloir vous former. C'est pour cela qu'on vous a mis sous la tutelle du sergent...c'était quoi son nom...ah oui. Forseti. Sergent Forseti.

Vous étiez supposé le retrouver au grand lac d'Omicron, le Mirroir des Cieux, à un endroit marqué par trois restes de dolmen gravés de rune à moitié effacées par le temps et l'usure. Sans doute parce que vous avez marché un peu vite, il n'y a personne au lieu de rendez vous. Quoique quand votre regard glisse alentour, vous remarquez le signe d'une présence. Des vêtements posés de manière désorganisée sur la neige, qui sont dispersés ça et là en une trainée qui ne pointe qu'une destination possible : Le lac. Il est alors facile de comprendre que quelqu'un a visiblement plongé précipitamment dans ces eaux glacées où nagent indolemment de nombreux fragments de glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Alors qu'il était encore a Omicron, Simon décida de faire un tour au bâtiment qui servait a l'armée d'Omicron de caserne. Il avait eu droit a du temps libre juste après son recrutement, afin qu'il ai le temps de capturer un Pokémon de plus et de s'entrainer un peu, et c'était désormais chose faite. A peine arrivé dans le bâtiment, on lui demanda d'aller rencontrer le sergent Forseti. Apparemment, il était sous ses ordres, du moins pendant le temps de son entrainement. Après avoir travaillé pendant 3 ans dans la restauration, Simon avais pris l'habitude de recevoir des ordres, mais malgré tout, il aurait aimé pouvoir y échapper. Enfin, l'armée n'était probablement pas le meilleurs endroit pour ça de toute façon.

Le bâtiment n'était pas très grand, mais malgré ça, Simon ne réussi pas a trouver le sergent. Finalement, il rencontra un autre soldat, alors qu'il faisait des va et viens devant la porte de Forseti. Celui ci lui tendis une enveloppe qui semblait provenir du sergent. En l'ouvrant, Simon compris pourquoi il n'avais pas réussi a le trouver. Il était en déplacement, et lui demandais de le rejoindre dans quelques jours au miroir des cieux. Simon avait déjà entendu parler du miroir des cieux. C'était un grand lac, entièrement recouvert de glace, au sud d'Omicron, dans le Souffle d'hiver. L'idée d'avoir à retraverser le forêt de conifère fit extrêmement plaisir au lancier. Ses quelques allez retour lui avaient appris a apprécier cette région d'Omicron.

La date de rendez vous étant proche, Simon décida de se mettre en route immédiatement. Les rations pour le trajet lui étaient fournies par l'armée, ce qui lui permis de faire économies sur le peu d'argent qui lui restait. D'après ses calculs, il allait en avoir pour 4 jours de marches avant d'arriver au point de rendez vous. Encore un voyage dangereux, comme tout ceux qui étaient effectué dans cette région. Il ne fallut qu'une journée a Simon pour atteindre la forêt, ou il serait légèrement plus a l'bris des tempête de neige. Le trajet prenait du temps, la neige ralentissant notablement la vitesse du lancier, et les igloo pour dormir la nuit prenant du temps a construire. Mais finalement, il parvint sur le lieu de rendez vous a temps. Et même peut être en avance, puisque le sergent ne semblait toujours pas être présent.

Le lieu ou il devaient se retrouver était un regroupement de pierre recouvertes d'écritures que Simon était incapable de lire. L'endroit était plutôt étrange, mais pas suffisamment pour retenir l'attention du soldat bien longtemps. En attendant le sergent, il décida d'aller faire un tour vers le lac. Arrivé sur la rive, il remarqua quelques chose d'étrange. Des vêtements gisaient par terre, et la glace semblait avoir été cassé a un endroit. Cela ne pouvait dire qu'une chose, mais Simon avait du mal a y croire. Qui serait assez stupide pour sauter dans une eau a cette température. Simon s'approcha tout de même du trou, scrutant le lac a la recherche d'un mouvement. Il tenait sa lance a la main, prêt a aider le plongeur a sortir de l'eau en s'en servant comme d'une perche, ou en l'utilisant pour briser la glace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vous attendez. Vous attendez. Vous attendez. Et d'un coup, une ombre humanoïde aux traits fragmentés et floutés par l'eau s'approche à grande vitesse de la surface. Elle nage des bras et des jambes avec vigueur, un peu comme si elle était pressée de rejoindre la surface, cette ombre. Et sans doute l'était-elle, parce que quand elle crève l'eau, vous entendez une grande inspiration rauque rapidement suivie par un souffle pressé de renouveler l'air dans les poumons suppliciés de la silhouette.

Cette silhouette se trouve être une femme, d'ailleurs. Elle est très surprise en vous voyant, surtout une lance à la main. La combinaison de ses yeux bleus et clairs couplés à ses cheveux blonds qu'elle porte courts, sur la nuque, vous indique sans mal que c'est une parfaite native de la région, si des fois vous aviez encore des doutes en voyant que les vêtements laissés sur le sol sont assurément prévus pour tenir les plus rigoureux des hivers. Son visage vous apprend qu'elle est jeune, sans doute de votre age ou pas loin.

Votre reflexe en voyant cette femme en train de galérer pour se hisser sur la glace aura sans doute été de l'aider à monter. Grâce à vous, elle s'extirpe en ruisselant largement de l'eau, habillée seulement d'un t-shirt et d'une culotte qui en cet instant font bien plus office d'éponges que d'autre chose. La vision aurait pu être enchanteresse sans les rappels cruels de la réalité. Ses dents claquent, son corps tremblent violemment et ses lèvres bleuies rappellent bien plus un cadavre qu'un fruit rouge et mûr que l'on voudrait gouter. Sans se soucier de vous, la nageuse se dépêche de rejoindre les vêtements posés sur l'herbe gelé en enlevant les siens, sans la moindre once de pudeur. Elle se recouvre rapidement de toutes les épaisseurs sèches possibles, pressée de ne pas mourir d'hypothermie, et ce n'est que quelques secondes plus tard qu'elle semble enfin vous accorder une place dans la liste de ses priorités.

- Type...a glissé...dans un trou...pas réussi...le sauver...

De ce qu'elle parvint à vous dire malgré le tango de ses mâchoires, vous comprenez aisément ce qu'il s'est passé. Ce n'est ni la première ni la dernière fois que cet accident arrivait : Quelqu'un avait cru la glace du lac assez solide pour traverser sans précaution, mais un endroit plus fragile que d'autre avait cédé sous son poids et apparemment, l'homme est mort. Maintenant, la question à se poser, c'est si vous vous sentez d'aller vérifier que le cadavre du noyé ait ou non un quelconque signe que c'était votre sergent et pas un simple chasseur bourré au vin chaud. Accessoirement, faire un feu pour la dame pourrait être galant mais ça, c'est vous qui voyez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Simon attendait. Conscient qu'une vie était en jeu, cette attente lui parut durer une éternité, et pourtant, quelques seconde seulement passèrent avant qu'une ombre apparue a la surface du lac. D'après les mouvement qu'il parvenait a distinguer, c'était bel et bien un humain qui était en train de se débattre pour remonter a la surface. Vu le temps que cette personne avait passé sous l'eau, ce n'était pas très surprenant. Et l'inspiration profonde qu'elle pris en sortant de l'eau ne put le confirmer.

La personne qui venait de sortir sa tête de l'eau était une femme, qui semblait avoir a peu près son âge, et dont l'apparence lui permis de déterminer sans problème qu'elle était originaire d'Omicron. Ce qui, a vrai dire, rendait sa présence dans l'eau d'autant plus étrange. Retenant pour le moment ses question, Simon tendis sa lance en direction de la femme, qui l'agrippa sans hésiter (a ne pas sortir de son contexte, merci). Sans trop d'effort, il réussi a la tirer jusqu'a la glace, et l'aida a remonter. Ses quelques vêtement complètement imprégné d'eau, et ne pouvant s'empêcher de greloter assez violement, la jeune femme offrait un triste spectacle. A peine sortie de l'eau, celle ci se précipita vers ses vêtements, et Simon détourna le regard, le temps que celle ci eu finit de se changer. Ses vetements qu'elle avait laissé dans la neige ne la réchaufferait pas, mais ils resteraient toujours mieux que ses quelques vetements trempés.

Une fois enfouie sous plusieurs épaisseurs de vêtement, elle parvint enfin a articuler quelques choses.

- Type...a glissé...dans un trou...pas réussi...le sauver...

Si elle n'avait pas réussi a le sauver, alors le type était très probablement mort désormais. Cependant, cette nouvelle l'inquiétait, il pouvait très bien s'agir du sergent qu'il devait rencontrer. Il aurait aimé pouvoir enquêter un peu plus a ce sujet, mais il valait sans doute mieux qu'il s'occupe de la jeune femme. Il ne voulait pas avoir sa mort sur la conscience. Par chance, il se trouvait en pleine forêt, et le bois était donc très loin d'être rare. Mais démarrer un feu allait lui prendre un peu de temps, donc il décida de laisser Cochignon partir a la recherche d'indice qui lui permettrait d'identifier la personne ayant chuté. Pendant ce temps la, alors qu'il frottait des branche pour démarrer un feu, Simon décida d'interroger un peu la blonde.

- Cet homme qui tu a vu glisser, tu pourrais me le décrire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chercher des indices, ça, c'est quelque chose que votre saucisson sur pattes peut réussir. A votre ordre, il colle tranquillement son groin dans la neige et commence à avancer vers une piste que lui seul semble parvenir à identifier. Sur son passage, il laissa un sillage plus que voyant de neige et de terre remuées, mais semble profondément indifférent a toute notion de délicatesse. Enfin, déjà, il trouve. C'est un bon point.

Pendant ce temps, vous décidez de questionner votre nouvelle amie en vous évertuant à faire un feu. Celle ci vous adresse un très bref regard de remerciement, trop occupée a ne pas mourir de pneumonie pour vous accorder plus d'attention à l'heure actuelle. A votre question toutefois, vous voyez nettement qu'elle déploie de l'énergie pour arrêter de trembler, assez du moins pour vous répondre sans trop bafouiller et claquer des dents. Si elle trouve votre question étrange, elle n'en laisse en tous cas rien paraître.

- Grand, crâne...rasé…l'genre...pas commode...

Elle se tourne un peu pour voir votre sanglier s'enfoncer un peu dans le sous-bois afin de remonter la piste et, curieuse, vous regarde à nouveau. Elle semble réfléchir un peu, mais quand le feu prend enfin, elle s'en approche directement au plus près, sans sortir ses mains de sous son manteau épais. Ce n'est qu'une poignée de secondes plus tard qu'elle reprend, plus calmement.

- Pourquoi ? Tu connaissais un type...assez stupide pour...tomber dans le lac?

Avant de lui répondre, vous regardez machinalement si Cochignon n'a pas trouvé quelque chose, mais il semble pour le moment disparu. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, il paraît. Quoiqu'il en soi, maintenant qu'elle se tire lentement d'affaires, votre convives semble un peu plus loquace et ouverte a une discussion sur ce qu'il vient de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Cochignon se mis tout de suite au travail, et plongea sa truffe dans la neige. Après avoir tournée en rond pendant quelques secondes, ils prit finalement la direction de la forêt. C'était probablement de cette direction que l'homme était arrivé jusqu'au lac. Avec un peu de chance, il avait laissé quelques signes derrières lui, que ce soit un vêtement déchiré, ou des affaires oubliés. Tout ce qui intéressait Simon pour l'instant, c'était e pouvoir identifier l'homme. Parce que si c'était le sergent Forseti qui était tombé, alors il n'avait plus de raison de rester ici. Et puis, plus vite la femme qu'il venait de récupérer sera escortée a Omicron, mieux elle se porterait.

En parlant de la femme, après d'immenses effort pour contrôler son claquement de dent, elle parvint a répondre a sa question :


- Grend, crâne...rasé…l'genre...pas commode...

Hum, cette description pourrait correspondre a celle d'un militaire, mais malheureusement, n'ayant pas rencontré le sergent lui même, cette brève description ne lui suffisait pas. Il aurait au moins besoin d'une description de ses vêtements pour être certain que l'homme était sergent. Après tout, il doutait assez fortement que plusieurs sergent se trouvaient ici au même moment. Il ne lui restait plus qu'a attendre d'avoir des nouvelles de Cochignon désormais.

Pendant ses quelques minutes de réflexion, Simon parvint a faire prendre le feu, et la femme s'en approcha sans attendre afin de profiter au maximum de la chaleur. Quelques instant plus tard, elle parvint a calmer ses tremblement, elle qu'elle posa a son tour une question.



- Pourquoi ? Tu connaissais un type...assez stupide pour...tomber dans le lac ?


- Je devais rencontrer mon sergent ici. Je ne suis pas certain que ce soit lui qui soit tombé dans le lac, mais il ne doit pas y avoir foule qui se balade par ici. Mais je trouve assez surprenant qu'un soldat entrainé et habitué a la région glisse simplement dans le lac. Si c'est bien lui qui est tombé, il doit y avoir une raison derrière tout cela.

Simon poussa un profond soupir. Sa première mission se déroulait étonnamment mal pour le moment.


- Pour le moment, attendons le retour de Cochignon. S'il trouve la preuve que c'est bel et bien le sergent qui est tombé, alors je vous escorterais a Omicron pour y faire mon rapport, et ce sera la fin de cette histoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alors que votre Cochignon reste pour flairer une piste, votre petit tête à tête prend forme. Vous n'êtes pas bien, là ? Une charmante jeune femme (gelée), l'ambiance romantique et authentique d'un bon feu de camp (pour ne pas mourir de froid), ce paysage magnifique et sauvage (où chaque crevasse veut ta mort)… Je pense que vous devriez être un brin reconnaissant pour ce qui vous arrive, finalement.

Au mot « sergent », votre interlocutrice redresse un peu la tête. Impossible de percer à jour ses pensées exactes, et si c'est par crainte ou attrait des militaires qu'elle s'est sentie brièvement interpellée. Rien ne vous garantie qu'elle ne soit pas la femme d'un Pisteur, mais rien ne semble vous garantir non plus que c'est une honnête citoyenne d'Omicron, après tout. Ce qui est sûr en revanche c'est que votre histoire éveille son intérêt. Au moins autant que la perspective de retrouver des murs chauds, un repas et quelques kilos de couverture en laine.

- Je viens souv...souvent dans le coin et...pas mal de militaires s...semblent passer par ici. Ca crie...des ordres.

Elle semble réellement embêtée de ce qu'elle vous dit, car votre situation n'est pour le moment pas fameuse. Ca n'implique rien de plus ou de moins que ce qu'elle vient de vous dire, m'enfin, ça reste un élément utile, au demeurant.

Loin sur la rive du lac, a une bonne centaine de mètres, un couinement soudain vous fait lever la tête. Et pour cause, c'est le couinement que pousserait un Cochignon en train de se battre et...oh tiens, un Cochignon en train de se battre ! Vous reconnaissez le votre, allez savoir si c'est aux poils qui recouvrent tout ou si c'est au son mélodieux de sa voix ; mais vous le reconnaissez. Il est près de l'eau et affronte quelque chose que vous ne pouvez pas voir pour le moment, au vu de la distance. En revanche, après une petite course rapide vers la source du problème, vous ne tardez pas à voir qu'il s'agit d'un poisson. Un poisson très laid, un poisson très faible, mais un poisson très rare. Parce que de tête, les Barpeau se trouvent pas à tous les coins de rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
La mention de son sergent fit réagir la jeune femme, bien que Simon ne put réussir a comprendre la nature de la réaction. Au moins, elle le mettrais pet être enfin sur une piste.

- Je viens souv...souvent dans le coin et...pas mal de militaires s...semblent passer par ici. Ca crie...des ordres.

Simon dut retenir un soupir de déception. Tout ce la ne l'aidait pas a vrai dire. Tout ce qu'il apprenait ici, c'était qui si ce n'était pas le sergent Forseti qui était tombé a l'eau, alors c'était probablement un autre soldat. La jeune femme semblait vraiment désolé de ne pas pouvoir lui apporter plus d'informations, mais Simon ne pouvait vraiment rien le reprocher. Elle avait déjà fait bien plus que ce que la plupart des gens auraient fait, lui même ne serait pas sauté a l'eau pour tenter de secourir quelqu'un ayant glissé.
Alors qu'il commençait sérieusement a s'impatienter, des grognement sur firent entendre un peu plus loin, sur la rive du lac. Un rapide coup d'œil en direction du bruit permis a Simon d'identifier son Cochignon en train d'affronter un Pokémon qui se trouvait dans l'eau. Cela signifiait probablement qu'il n'avait pas trouvé de piste intéressante, mais Simon ne comprenait pas bien pourquoi il avait décidé de partir affronter un Pokémon aquatique.
Afin d'en avoir le cœur net, Simon bondit en direction du combat, et aperçu enfin l'adversaire de Cochignon. Un petit Pokémon, assez laid, mais d'une rareté rarement égalé. Du temps ou il était serveur a Omicron, il avait souvent entendu des jeunes femmes en parler, et il savait pourquoi ce Pokémon était autant recherché. S'il ne payait pas de mine, ce n'était pas le cas de son évolution, qui était apparemment un Pokémon majestueux et puissant. Simon n'en avait cependant jamais vu.
Mais pour le moment, si Simon souhaitait capturer le Pokémon, ce n'était pas pour son évolution, mais pour sa capacité de se déplacer sous l'eau. S'il pouvait utiliser le Barpeau pour examiner le fond du lac, il pourrait ainsi avoir un idée plus précise de la personne qui avait coulé. Mais malheureusement, il n'avait plus aucune Pokeball sur lui. Tentant le tout pour le tout, Simon fit signe a la jeune femme de le rejoindre, et lui demanda.

- Ce Pokémon est notre seul moyen d'avoir plus d'information sir la victime, mais je n'ai pas de quoi le capturer. Est-ce que par chances tu n'aurais pas une Pokeball en trop a me confier ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comment vous dire à quel point, quand vous demandez à cette femme frigorifiée de quitter la proximité du feu pour marcher jusqu'à vous, une lueur de désespoir perce dans ses yeux ? Comment vous dire à quel point elle hésite, à quel point elle songe à ne pas du tout bouger ? Mais enfin, elle le fait, lentement, en grognant, grommelant, mais elle le fait. Par contre, elle le regrette aussitôt quand elle regarde le « seul moyen d'avoir plus d'informations », c'est à dire qu'elle regarde le Barpau loucher dans le vide en ouvrant et fermant la bouche tandis qu'il barbote dans l'eau glacée avec la plus grande indifférence du monde.

- Tu veux que je dépense mes Pokeball pour cette espèce de...truc ? Enfin écoute, tu m'as sauvé la vie, alors...je peux bien te donner ça en retour, même si c'est pour que tu les gaspille bêtement.

La jeune femme fouille dans son manteau, et vous offre trois Pokeballs, petites billes d'acier glacé au creux de sa paume ouverte. Elle n'a vraiment pas l'air convaincue par l'erreur de la nature qui flotte comme elle peut sur le lac gelé, se contentant plutot de le mépriser du regard. Elle recule un peu pour ne pas se faire éclabousser maintenant qu'elle est sèche, et hausse un peu la voix pour se faire entendre.

- Par contre, ça t'ennuie si après on rentre en ville ? Ca m'arrangerait de pas mourir de froid, et je n'ai pas vraiment les capacités de m'y rendre seule comme ça...

Quelle que soit votre réponse, la jeune femme a l'air d'être décidée à vous laisser tranquille dans votre capture du Barpau, et à ne pas intervenir dans le combat. C'est donc à vous de jouer, maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
En voyant avec quelle difficulté la jeune femme parvint a le rejoindre, Simon regretta presque sa demande. Mais d'un autre coté, il savait que bouger ne pourrait pas lui faire de mal non plus, il fallait qu'elle laisse fasse circuler son sang. Cependant, après avoir parcouru les quelques mètre qui les séparait, elle sembla regretter sa décision. Simon pouvait comprendre la réaction de la jeune femme, le Barpeau ne payait vraiment pas de mine. Pour être honnête, il n'était pas tout a fait sur que c'était une très bonne idée d'utiliser ce Pokémon pour trouver des information sur l'homme tombé a l'eau. Mais il n'avait pas particulièrement le choix de toute façon.

Par chance, la jeune femme avait trois Pokeball sur elle, ce qui serait probablement largement suffisant pour capturer le petit Pokémon. Cependant, après lui avoir confié les sphère, elle demanda.

- Par contre, ça t'ennuie si après on rentre en ville ? Ca m'arrangerait de pas mourir de froid, et je n'ai pas vraiment les capacités de m'y rendre seule comme ça...

- Avant tout, j'ai besoin d'identifier l'homme que vous avez tenté de secourir, avant que son corps ne se fasse dévorer par les Pokémon vivant dans ce lac. Vu le peu e moyen dont je dispose, cela ne devrait pas prendre énormément de temps. Pendant ce temps la, retournez près du feu, Cochignon restera avec vous pendant que je continue mes recherches.

Avec Cochignon a ses coté, la jeune femme devrait déjà avoir un peu moins froid. En plus de ça, il savait qu'il pouvait compter sur son Pokémon pour la protéger ou cas ou un Pokémon affamé ne la prenne pour une proie facile. Avec ça, Simon allait pouvoir se concentrer tranquillement sur la capture du Pokémon aquatique. Avec tout les Pokeball que la jeune femme lui avait fourni, il était assez confiance en ses chances de captures. Il laissa Lainergie sortir de sa Pokeball, afin qu'elle puisse intervenir en cas de besoin, et lança sa première Pokeball sur le poisson, qui semblait trop occupé a louché sur le Pokémon électrique pour prêter attention a Simon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Simon Asbjörn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Base' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Capturer le Barpeau ne posa absolument aucun problème. Trop occupé a dévisager Lainergie, le poisson ne vit même pas le Pokeball lui arriver dessus. Un éclair rouge plus tard, et trois soubresaut de la sphère, et la capture était effectuée. A vrai dire, c'était bien la première fois qu'une Pokeball fonctionnait aussi bien pour lui.
Malheureusement, il n'avait ni le temps de s'émerveiller de sa réussite, ou même de la rareté de son nouveau Pokémon. Il comptait en finir au plus vite avec ces histoire d'homme a l'eau, afin de pouvoir raccompagner la jeune femme a l'abris des éléments. D'ordinaire, il préférait apprendre a mieux connaitre ses Pokémon avant de leur confier des taches a accomplir, mais Barpeau serait l'exception. Simon libera donc le Pokémon, et en le voyant barboter devant lui, il se mis a questionner sérieusement les chances de réussite de son plan. Malheureusement, le faible Pokémon était le seul Pokémon aquatique qu'il avait sous la main, et il allait donc devoir faire avec.

- Bon Barpeau, je sais que l'on viens tout juste de se rencontrer, mais je vais avoir besoin de ton aide. Il y a quelques dizaine de minute, un homme est tombé a l'eau, et j'aurais besoin que tu nage jusqu'a lui, et que tu ramasse une broche qu'il a au niveau de la poitrine et que tu me la rapporte.

Tout en donnant ses ordres, Simon montrait du doigt le lac, puis sa poitrine a l'endroit ou devrait se trouver l'objet. Le Pokémon était tout fraichement capturé, il faisait le maximum d'effort pour que ses ordres soit le mieux compris possible. Par chance, Lainergie, qui était restée a ses cotés, se chargeait de faire une seconde explication au Pokémon, afin de mettre toutes les chance de leur coté. Maintenant, c'était a Barpeau de jouer. Simon espérait sincèrement qu'il ne tomberait pas si un prédateur, car le Pokémon semblait complètement incapable de se défendre par lui même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malheureusement, comment vous dire que la capture de ce Barpau lui laisse une impression vraiment pas agréable ? C'est pas comme si vous veniez de l'asservir, mais un peu quand même et si le Pokemon n'ose pas vous attaquer de front, c'est autant dû à la raclée qu'il vient de se prendre qu'à la présence du Pokemon Electrique à côté de vous et sa nature plutôt pacifiste. Il sent distinctement que vous ne comptez pas en faire du sushi, donc à priori, il n'a pas encore de raison de s'inquiéter, mais pas non plus tellement de vous obéir.

Après que votre nudiste amie vous ai lancé un regard où se lit clairement le "je te l'avais bien dit" qui s'impose, elle s'en retourne vers le feu, accompagné sur votre ordre de Cochignon contre lequel elle se blottit pour essayer de grappiller un petit peu plus de chaleur. Vous êtes donc seul devant votre Barpau trop timide et craintif pour vous obéir comme ça, et c'est à vous de voir ce que vous comptez faire de cette situation. Poursuivre vos recherches ? Si oui, comment ? Ou bien rentrer en ville, et tant pis pour ce type ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Contrairement a ce qu'il aurait souhaité, le Barpau ne semblait pas spécialement disposé a lui obéir. C'était assez logique, il venait tout juste d'être capturé, et avant même de faire connaissance, Simon était déjà en train de lui donner des ordres. Il aurait vraiment aimé pouvoir prendre le temps de s'expliquer auprès du Pokémon, de gagner sa confiance, mais derrière lui se trouvais une jeune femme frigorifié a qui il avait promis un retour a Omicron si sa tentative échouait. Et de toute façon, il devait avouer qu'a part convaincre le Barpau de l'aider, il n'avait pas vraiment de solution pour identifier un cadavre au fond d'un lac gelé. A la limite, retourner explorer les alentour, mais si Cochignon n'avait rien trouvé, il voyait mal ce que lui pourrais découvrir de plus.

Voyant qu'il ne pouvais rien faire de plus, Simon rappela Barpau dans sa Pokeball, et s'en alla rejoindre Cochignon et la jeune femme. Les vivants passaient avant les morts. Son premier rapport de mission allait être assez triste, il ne devait pas y avoir énormément de nouvelle recrue qui perdaient leur supérieur avant même d'avoir pu le rejoindre. Il espérait juste que les forcement d'Omicron serait plus efficace que lui pour trouver des indice sur cet incident.

- Comme promis il est temps de rentrer. Nous ne sommes pas très loin d'Omicron, mais faites tout de même le trajet sur le dos de Cochignon. Vous êtes encore affaibli suite a votre plongeon, il vaut mieux donc que vous vous ménagiez. En plus, il vous tiendra chaud.

Sur ces mots, Simon pris de nouveau la direction d'Omicron. L'idée de laisser le cadavre du sergent derrière lui était vraiment déplaisante, mais il n'était pas sa priorité pour le moment. Il espérait tout de même que sa compagne de route serait plus agréable sur la route qu'elle ne l'avait été précédemment, car dans le cas contraire, le trajet allait lui sembler très long.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le trajet entre le lac et Omicron mis quatre jour. Si le premier d'entre eux passa dans un silence relatif puisque votre protégée profita du trajet pour dormir allègrement, reprenant des forces aussi vite que possible. Ceci dit, dès la nuit tombée, elle se montra plus qu'utile. Son comportement dénotait d'une habitude à vivre dans la nature si particulière d'Omicron pendant la période d'hiver. Elle collectait rapidement et efficacement du bois, et trouvait souvent sous quel arbre creuser la neige pour chercher des racines, afin de compléter les recherches de Cochignon. En revanche, c'est vrai que niveau conversation, elle se posait pas forcément comme un modèle de parlotte en société. Il s'agissait d'une femme du nord, dure et habituée a ne parler que quand elle avait quelque chose d'intéressant à faire savoir. Elle se garda d'ailleurs bien de vous parler d'elle durant les jours du trajet, en revanche, plus d'une fois vous avez pu surprendre des regards observateurs et songeurs, comme si elle détallait vos faits et gestes et y réfléchissait ensuite longuement. Le mystère entourant cette femme ne se dissipa qu'une fois revenus dans votre caserne, pour faire votre rapport en compagnie du témoin. Dès qu'elle entra dans la pièce, les soldats sur votre passage se mirent au garde à vous pour la saluer. C'est peut-être le moment de commencer à réaliser que vous êtes en compagnie de…

- Sergent Forseti ! Nous sommes ravis de vous revoir. Le test en nature s'est bien déroulé?

- Pas vraiment, Lodbrock. L'une de nos deux recrues est morte, elle est tombée dans le lac. J'ai essayé d'aller le repêcher, mais c'était trop tard. En revanche pour l'autre, il a bien réussi les test, c'était impeccable. Prenez les dispositions pour la famille du défunt, s'il vous plait.

Le soldat repart avec une grimace, surement par manque de joie d'annoncer à une famille la mort de leur fils, et la jeune femme se tourne vers vous avec un petit sourire amusé sur les lèvres. Elle enlève son manteau de fourrure épaisse, et sur le côté intérieur vous pouvez discerner six Pokeball alignées.

- Bref, soldat, je suis ravie que tu ais passé le test. Tu es pour moi apte à évoluer sur le terrain, alors on t'assignera quelques missions désormais. Et quand tu auras une équipe un peu plus forte que ça, reviens me voir, et on verra ce que tu as dans le ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le papa pingouin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur papa Dessalines
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .
» Décès de la maman de papa Brixhe
» Papa Césaire est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Pleiku, l'origine des légendes :: Omicron :: Miroir des Cieux-