TOP PARTENAIRE
..
..
RéglementCarteMétiersPokémonsRP
A savoir
# Forum créé le 30 Mars 2015 par Trish et Thélos.
# Thème par Trish
# Codage de Never Utopia et Simon Asbjörn
bouton
Contexte
Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Listen the war rage on
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Adicie Rosebois | U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar

Adicie Rosebois



Fiche d'identité.



Nishikino Maki de "Love Live!"
Nom : Rosebois
Prénom : Adicie
Âge : 20 ans
Lieu de naissance : Spiritus (Oméga)
Ville de départ : Phi
Allégeance : Oméga, bien évidemment <3
Groupe :Criminel (Trafiquante de pokémon si le staff le valide)
Starter : Tenefix ♂ (Repro : Fulmifer | Talent : Farceur)



Ton Caractère

Discrète et silencieuse, Adicie est une demoiselle qui ne diffèrent en rien des masses allant et venant aux quatre coins de Phi.
Son physique n'a rien d'extraordinaire, ses vêtements s'accordent à une banalité des plus plate, et il faut avouer que cette ombre aux yeux d'améthyste ne semble possèder aucun talent particulier ; elle semble donc être un élément lambda, coincée dans une vie monotone, et paraît se complaire dans un quotidien loin d'être palpitant.
Cependant, si Adicie met un point d'honneur à échapper à toutes les règles que pose l'extravagance ce n'est pas par manque de confiance en elle ou de peur que le regard d'autrui ne lui appose un jugement des plus acerbes, non, c'est pour échapper à l'intérêt que pourrait lui porter les autres ; Adicie préfère se réfugier derrière une façade morne et amasser le plus d'information possible sur son entourage plutôt que de laisser filtrer des informations personnelles qui, entre de mauvaises mains, pourrait lui causer un tort des plus dérangeant.
Profondément méfiante ? On pourrait le formuler ainsi, c'est vrai. D'autant plus qu'elle est native d'Oméga, et que par les temps qui court, les étrangers issue de cette cité sont loins d'être les bienvenues...

Donc vrai mais incomplet, Adicie est bien plus que cela. Animée par un individualisme des plus farouche, elle n'agira jamais par pur altruisme car même si le contexte semble s'y prêter, la jeune Rosebois décèlera toujours un intérêt quelconque derrière les actes les plus insignifiants... Comment ça, "Et avec les personnes qu'elle apprécie" ? Les notions d'amour familial et amitié de notre demoiselle risque de profondément diverger des votre, alors considérons qu'a ses yeux, il n'y a qu'elle qui compte (bien que cela ne soit pas exacte).
Adicie a grandi dans une famille qui prônait une politique de chacun pour soi et où les connaissances de l'autre étaient plus qu'utiles pour s'assurer une place au chaud, alors, intégrant les notions d'individualisme, manipulation et matérialisme, la demoiselle a évoluée sur un chemin tortueux qui a banni toutes idées utopiques tel que "l'argent ne fait pas le bonheur" ou "YEAAH ! L'amitié c'est trop bien !".  Cependant, on ne peut démentir que, comme tout être humain doué d'un minimim d'empathie, notre demoiselle est dans la capacité de s'attacher aux autres -et pour ne rien vous cacher, ce processus est très rapide de son côté-, néanmoins elle ne l'avouera jamais ouvertement.
Aujourd'hui, seule la quête de puissance et richesse semble l'animer au point qu'elle s'intéresse avec une avidité non retenue à la politique de la cité d'Omega et à l'éventuelle unification de Pleiku. Les Rosebois ont toujours eu pour traits commun l'opportunisme, la réflexion, l'avidité, l'ambition, et il est vrai que s'ils n'ont jamais hésité à s'emparer de ce qu'ils convoitaient par tous les moyens, c'est grâce à cela qu'ils sont devenus la 9 ième richesse de la cité. Aussi, Adicie semble avoir reprit ces mêmes principes et compte bien utiliser le contexte troublé de Pleiku pour s'enrichir et se faire une place aux côtés des Grands d'un monde à venir.

D'un autre côté, la vie que mène Adicie à Phi semble l'avoir considérablement adoucie. Peut-être est-ce du au fait qu'elle n'a plus à sans cesse se battre pour être la meilleure, qu'elle soit entourée par un paysage emplit de quiétude, ou au fait qu'elle soit coupée de sa famille.
Quoi qu'il en soit, il est vrai que ces derniers temps la jeune femme remet en question sa carrière dans la pègre et songe quelques fois à ne pas se mêler de tout ce qu'il se passe à Oméga... Mais comment ignorer de tels événements ?...
Et puis, le gout de l'argent et de tout ce qui brille est bien trop ancrée chez Adicie pour qu'elle tourne réellement le dos aux affaires peu nettes qu'elle mène... Mine de rien ça rapporte énormément !

Enfin, d'un point de vue relation dresseur-pokémon, Adicie est loin d'être aussi proche de ces derniers que le serait beaucoup de dresseur ; Elle a apprit à les considérer comme de simple objet. Néanmoins, il est vrai qu'elle s'attache très vite et que, au bout d'un certain temps passé avec eux, il est possible qu'elle ait profondément du mal à s'en séparer...
C'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé avec Ténéfix. Il n'était qu'un bébé pokémon à peine sortit de l'oeuf lorsqu'elle l'a volé et par conséquent il a assimilé son ravisseur à une sorte de maman très rapidement. De plus, pour ne rien arranger à ce comportement, Adicie s'est très vite prise au jeu. Aussi, et encore à ce jour, il n'est pas rare qu'elle adopte un comportement presque maternel envers lui tout en faisant preuve d'un manque d'empathie totale envers les pokémons pris dans ses filets.


Ton physique.

Aérienne et silencieuse, la silhouette d'Adicie est l'une de celles qui progressent sans attirer l'oeil des passants. A vrai dire, rien ne la distingue réellement des autres et la fait émerger de la masse ; du haut de ses 1 mètre 59 elle ne peut ni dominer d'une tête les personnes allant et venant à ses côtés, ni les attiser leurs regards de part une minuscule taille.
Bref, d'un point de vue métrique et statistique, Adicie rentre dans les normes "taille moyenne" que possède les femmes de Pleiku et se fond donc à la manière de Kecleon dans la foule. Son corps lui, loin d'être athlétique aux premiers abords, renferme cependant une agilité et endurance des plus surprenantes. Et oui, lorsque l'on fait du trafique de pokémon il faut savoir courir et échapper aux forces de l'ordre ! .. D'autant plus que la demoiselle ne trempe pas seulement dans ce genre de marché.
Adicie a donc apprit à se faufiler un peu partout sans grand mal et ce, pour le bien des affaires, et tend de plus en plus à un travail sportif régulier pour entretenir cette souplesse, agilité et endurance tant utilisée.

Hélas, décrire une demoiselle par le biais seul de sa silhouette n'est pas le plus complet qui soit, aussi, attardons nous sur cette chevelure couleur merise qui entoure un visage au trait encore innocent et juvénile (quoi de mieux pour attiser la confiance des inconnus ?).
De folles mèches, durement disciplinées aux lueurs de l'aube, glisse donc le long du visage d'Adicie pour terminer leur course maladroite à la naissance de ses épaules. Elles sont parfois ramenées en courte queue de cheval valsant au gré de ses pas mais passent le plus clair du temps libre de toute entrave au plus grand plaisir de Miss Rosebois. En effet, cette dernière apprécie contempler les plis que prennes ces mèches d'un bordeaux artificiel sous la caresse du vent et ce, malgré le fait qu'elles semblent prendre un malin plaisir à entraver son regard d'améthyste ou se faufiler entre ses délicates lèvres... Autant vous dire que cela n'a rien de bien classe...
Mais que voulais vous ? Tenter de masquer de grand yeux violacé comme ceux-làserait vain tant ils composent à eux seul un véritable chef-d'oeuvre pictural.

D'un point de vu vestimentaire, Adicie ne s'encombre pas d'habit faste et à la pointe de la mode, favorisant l'utile à l'esthétique, aussi elle optera le plus souvent pour un banal T-shirt aux couleurs mornes, souvent noir, un vieux short confortable. Elle usera sans doute de ses fidèles chaussette haute couleur jais, montant jusqu'aux genoux, pour protéger ses fragiles mollets de la morsure des ronces et autres plantes aux griffes acérés, et sortira la longue veste blanche qu'elle a récupérée chez son ancien patron afin de se préserver du froid.
Bref, rien de bien grandiose. Seul le gros sac à dos qu'elle traîne partout semble être en capacité d'attirer l'oeil, en effet il n'est pas seulement gros mais véritablement obèse, et perché sur le dos d'une aussi frêle jeune fille, le contraste ne peut être qu'évident... Il comporte nourriture, pokéball, livres traitant des politiques de Xi et Zeta et surtout tous les objets que ramène Ténéfix de ses balades... Autant vous dire qu'il ne vaut mieux pas fouiller dedans.

Néanmoins, malgré cette banalité apparente, une étrange aura se dégage de cette jeune femme... Un petit quelque chose scintillant au fond de son regard.. Le témoin d'une ambition sans borne ? Peut-être... Hélas, lorsque la douce voix de miss Rosebois se change en véritable grondement, il n'est pas rare que cet éclat animant de profond yeux améthyste n'arrache quelques frissons d’effroi aux personnes présentes. Adicie n'est pas une Rosebois pour rien.


Ton histoire.

Adicie a vu le jour un matin de mai à l'ombre de Spiritus, un petit village bordant la Cité d'Oméga. Elle était la dernière née d'une famille nombreuse mais aisée, influente dans toute la Cité aux milles et un buildings, et fut par conséquent mise à l'abri du besoin sans avoir eu le temps de poser son regard sur la misère.
Son père était la neuvième richesse d'Oméga, un farouche politicien avide de pouvoir et ayant un besoin hors norme de tout contrôler. Sa mère, elle, était une soigneuse plutôt étrange qui voyait sa collection de pokémon croître sans cesses, amassant de puissantes créatures, les plus rares aussi, avant de les céder à des inconnus contre une certaine sommes de poké$ ; étant une piètre dresseuse et parvenant cependant à de tel résultats, Adicie avait donc intégrer le fait que la chasse au pokémon était simple. Enfin, du moment ou on avait des Hommes à son service et une tonne de gadgets qui n'avaient rien avoir avec des pokéballs...
Par conséquent, on ne peu dire que Adicie eut une enfance malheureuse ; elle était nourrit, logée, choyée, et bien que l'esprit de compétition qui animait chacun de ses frères et sœurs pouvaient mener à des situations plus que douloureuse, elle garde d'excellent souvenir de sa vie à Spiritus et du temple dédié aux pokémons spectre.
Cependant, lorsqu'elle atteignit l'âge de sept ans, la petite famille migra vers la Cité pour assurer de meilleures affaires à Madame Rosebois et asseoir la popularité et puissance du Père d'Adicie auprès de la population... Des affaires d'adultes qui n'intéressaient guère l'enfant et qui pourtant la touchait de plein fouet...

Les cours à domicile commencèrent donc, car pour une obscure raison, les Rosebois n'allaient pas à l'école mais passaient le plus clair de leurs temps à étudier à la maison... Au programme, cours de dressage et... Non, pas vraiment en fait. Adicie fut contrainte de suivre des cours maussades et sempiternels traitant de l'histoire et la politique de Pleiku, des légendes, des mœurs de chaque Cités etc...
On l'obligea aussi à se plier à une routine sportive qu'elle haïssait, car mine de rien, jouer au Capumain lui déplaisait au plus haut point, tout en prétextant qu'une endurance et une vitesse poussée lui servirait prochainement... Puis, lorsqu'elle fut en mesure de réciter ses cours à la perfection, les pokémons furent au centre des leçons.
On lui apprit l'importance de certains types en fonction des régions, que les pokémons étaient au centre de la vie de tous les jours mais aussi de la guerre, et par conséquent on lui fit comprendre qu'ils n'étaient que de simple machines à bénéfice, à très gros bénéfices.
Difficile à saisir lorsque l'on est qu'une enfant ayant pour seul ami l'Arcanin de papa...

Adicie se contentait donc d'acquiescer timidement, sachant obstinément qu'elle n'aurait pas le droit de remettre en question une vision aussi cruelle qu'il soit, de peur de finir sous la trappe ; son grand frère Éléos était devenu dresseur et avait fini par s'attaquer au propos que tenait ses parents, vociférant que les pokémons étaient doués de sensibilité et n'était pas des objets. Néanmoins, peu de temps après il avait été contraint de fuir vers Phi sous les menaces du Père... Alors, prisonnière d'une prudence entremêlée de crainte, Adicie accepta cette vision comme vérité et grandit avec.

Les années s'écoulèrent donc sans un mot et doucement la dernière née des Rosebois découvrit ce qui se tramait derrière les affaires de ses parents ; Son père s'était enrichi grâce à des affaires peu légales alors que sa mère, elle, dirigeait un réseau de trafique de pokémon. Pas étonnant qu'ils n'eurent aucune pitié envers ces derniers, les pokémons étaient la source de leur fortune.
Déstabilisée sans pour autant en être choquée (car il faut avouer qu'Adicie se doutait bien qu'il y avait Limonde sous Gravalanche), la demoiselle eut "l'immense honneur" d'être sujette à un entraînement "spécial".
On lui confia tout d'abord un pokémon, un Marill qui semblait la haïr autant qu'elle le haïssait, puis on la soumit à de petites missions qui consistaient essentiellement à récupérer des informations anodines aux premiers abords. Qui était cette personne, qu'elles étaient ses habitudes, que transportait tel ou tel bateau, puis on lui demanda de capturer des pokémons qui filaient bien évidemment entre les griffes de sa génitrice, bref, rien de bien palpitant en vérité bien que les années passant destinèrent un peu plus chaque jour Adicie à la profession de sa mère...

14 ans et 8 mois, premier vol de pokémon.
Bon, ok, il s'agissait d'un minuscule Ténéfix volé à un éleveur qui ne surveillait pas son sac à dos, néanmoins jamais Adicie n'avait eu aussi peur de se faire attraper. Remettre une lettre à un type étrange ou partir en quête de simples information n'avait rien de criminel en soi mais cette fois-ci la demoiselle était clairement impliquée dans une affaire de vol...
De plus, le risque n'était que peu félicité ; un bébé Ténéfix n'avait rien de glorieux et sa mère n'hésita pas à le lui clamer haut et fort sous les rires moqueurs de ses ainés. On la railla pendant près d'une semaine tout en lui faisant part du fait qu'elle n'arriverait jamais à rien, alors, ravalant son orgueil Adicie se promit de faire bien mieux que sa famille et prit en main son entraînement. Elle qui rechignait à ouvrir un livre pour étudier passait à présent ses nuits à lire et relire les plus grands braquages et vols de l'histoire de Pleiku.
Elle voulait devenir quelqu'un, prouver à sa famille qu'elle n'était pas un objet insignifiant entouré par l'incompétence et la honte, et n'hésiterait plus à user de la ruse pour atteindre ses objectifs, non, plus jamais.

Et, alors que le climat familial se faisait plus dur et que tous tentaient de prouver aux autres qu'il était le meilleur, s'enfonçant les uns les autres pour asseoir son pseudo pouvoir, Adicie se rapprocha des hommes qui travaillaient pour sa mère afin obtenir quelques conseils et profiter de leur expérience. Elle entraînna donc son minuscule Ténéfix et gagna peu à peu en assurance sous le regard d'un mercenaire qui agissait comme un mentor à ses yeux ; Geralt.
Il était le bras droit de Madame Rosebois depuis une dizaine d'année déjà et avait toujours su captiver la dernière née de sa patronne tant il inspirait le respect, aussi, lorsque Adicie s'était mise en tête de s'entraîner elle s'était instinctivement tourner vers lui. Dur mais efficace, Geralt avait tout du parfait professeur de capture et vol de pokémon, si bien que, couplé à l'ambition et la détermination de sa disciple, Adicie fit d'énormes progrès en quatre années.
Cependant, ses dix-huit ans venus la demoiselle prit la décision de partir loin d'Oméga afin d'étendre ses captures et ses connaissances sur les Cités de Pleiku. Elle suivit donc le chemin de son grand frère et prit le chemin de Phi et de ses terres verdoyantes sans grand mal ; les liens qui unissaient les Rosebois n'étaient pas aussi fort que dans certaine famille.

Néanmoins, vivre dans une cité étrangère n'est pas chose facile ; Adicie fut l'objet de toute les méfiances dans durant les premiers mois, voire années et trouver un travail decent fut une chose des plus difficiles ! ... Pourquoi ne pas continuer une vie de vol et trafique ? Et bien cela suppose des contacts et dans une région inconnue trouver des clients n'est pas forcément chose facile, surtout lorsque l'on débute. Alors, pour vivre un minimum confortablement sans avoir besoin d'implorer ses parents et tisser des liens avec la population de Phi, Adicie a finit par travailler dans un magasin pokémon tenu par un petit Papy.
Seul et ayant perdu de vu ses enfants, il avait accueillit la toute jeune adulte avec grand plaisir et sans aucune méfiance, chose qui avait déstabilisé  en premiers lieu Adicie. Elle qui avait l'habitude de se méfier de tous le monde et de subir la méfiance des habitants de Phi, était logée et nourrit chez un inoffensif papy.
Au début, pour ne rien vous cacher, il était vrai que la demoiselle abusait légèrement de la situation et songeait profondément à dévaliser le magasin afin d'assurer un prochain voyage à l'abri des dépenses mais... Le temps faisant son oeuvre, la sauvage créature s'était adoucit au point d'appeler son patron "Papy" et s'impliquait avec vigueur dans le petit magasin. Et, peut à peu, l'ambition et les talents de miss Rosebois firent croître les clients et les revenus, si bien que la demoiselle aspira l'espace de quelques temps à une vie tranquille, loin de la Pègre.

Néanmoins, un quelque chose au fond d'elle refusait cette vie, se braquait avec rage lorsque Adicie exprimait qu'elle était bien au magasin, et grognait avec violence lorsque certains clients lui manquait ouvertement de respect... Elle avait besoin de retrouver cette vie excitante et riche auxquelles elle avait tentée d'échapper par le passé, besoin de retrouver le frisson que le procurait le danger...
Bref, elle refusait clairement une vie plate, morne est commune à trop de gens ! ... Et puis, baigner de nouveau dans le trafique de pokémon l'entourerait peu à peu d'argent, de beaucoup d'argent...
C'était donc décidé. Prétextant le besoin de retrouver son frère ainé exilé à Phi, la jeune femme organisa peu à peu son voyage, déterminée à régner à la tête du plus grand réseau de trafique pokémon de Pleiku.


Et vous ?


Prénom :  ~(°w°)/
Âge : 19
Des remarques ? Vous ne mettez pas de smiley pour laisser la créativité des membres les imaginer ? (Ou alors ce sont des... Smiley invisible ! Toum toum taaaaaa *musique de suspens*) :DD
Que pensez vous du forum ? Le contexte est riche et intéressant ; j'ai donc hâte de pouvoir jouer !
Qu'êtes-vous ?
ça.:
 


(c) Gnuh de Never Utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Ave, dieu de destruction !

Je te souhaite chaleureusement bienvenue ici ! J'espère que le forum te plait et que tu t'y retrouve. si jamais tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à MP Trish ou moi pour que l'on te réponde, ça sera avec plaisir.

_________________

-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Pokémons:
Vous:
avatar
Merci, Ô Grand Thelos x'3

Je pense avoir terminée ma fiche, je me soumet donc au jugement du staff tout puissant. (Trop de puissance tragique dans cette phrase x'D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taaaant de flatteries o/

Ca fait son petit effet. Ca et l'enveloppe de P$ que j'attends sur mon bureau demain. et puis la fiche n'est pas mal du tout, il faut l'avouer. C'est appréciable de suivre l'évolution de cette petite renarde et ses premiers crocs. Il reste quelques points un peu maladroits, comme par exemple savoir si elle a vraiment une allégeance à Omega ou plutôt surtout à elle même, voir son père par crainte peut-être. Mais ça, tu pourras toujours le définir lors de tes RP !

J'ai plaisir a te valider, toi et ce petit Tenefix qui est maintenant tien. Tu devras poster les deux premiers post de ta carte et quand Créateur aura posté le troisième, tu pourras RP ! Au plaisir de te croiser et de RP avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pleikuodl.pokemonrpg.org/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Adicie Rosebois | U.C
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pleiku, l'Origines des Légendes :: Présentation du personnage :: Présentation de votre personnage :: Présentations validées-